Échec et mat : dame et roi

Échec et mat : dame et roi

Cet article fait suite au premier présentant différents scénarios d'échec et mat à connaître. L'association dame et roi est peut-être la configuration la plus basique que l’on puisse retrouver en termes de fin de partie. Celui-ci fait partie des prérequis à avoir dans son répertoire pour améliorer son jeu. En fin de compte, il n’est pas seulement nécessaire d’avoir un bon positionnement mais encore faut-il remporter la partie.

Mater avec un roi et une dame

La première chose à faire est de rétrécir au maximum la zone de déplacement du roi adverse, bien évidemment sans se faire prendre la dame. Et cette dernière est la plus efficace lorsqu’il s’agit d'accomplir cette tâche car elle possède un champ d’action qui couvre toutes les directions, contrairement à une tour ou encore plus un fou.

Dans le diagramme ci-dessous, les blancs devraient jouer leur dame en e5 pour enclencher cette première étape.

Rétrécir la zone du roi - Échec et mat : roi et dame
Le rétrécissement débute maintenant

Limiter les mouvements de l’adversaire

Après ce premier déplacement de la dame, le roi noir est maintenant enfermé dans un carré et ne devrait plus pouvoir en sortir. Cette situation met en évidence un fait important : il est beaucoup plus pertinent de prendre le roi au piège plutôt que de le mettre en échec. Car dans ce cas il pourrait s’échapper et la partie ne deviendrait qu’un jeu du chat et de la souris. Le principal objectif est le mat et non une succession de « petits » échecs.

Dans cette configuration, comment les blancs pourraient contraindre les noirs à reculer encore plus pour atteindre l’objectif final qui est le mat ?

Roi au coin - Échec et mat : roi et dame
Le roi noir est pris dans un carré limité par la ligne et la colonne de la dame

Pousser l’adversaire vers le bord

Après le déplacement du roi noir en d7, les blancs poussent leur dame en f6 pour rétrécir encore plus la zone d’action noire.

Les prochains coups des blancs vont tous se diriger dans cette direction : mouvement noir puis rétrécissement de la zone de déplacement grâce à la dame. Le but des noirs est de rester le plus longtemps possible éloignés des bords de l’échiquier. Même si la victoire à ce moment de la partie n’est plus du tout envisageable, il existe toujours la possibilité du pat... Cependant, après chaque mouvement, les noirs perdront à coup sûr du terrain… sauf erreur des blancs.

Rétrécissement de la zone - Échec et mat : roi et dame
Le rétrécissement de la zone débute

Acculer le roi adverse contre un bord

Suite à la phase précédente, seuls deux choix se présentent au roi noir : aller à la ligne 8 ou bien à la colonne « a ». Dans tous les cas, les blancs ont atteint une étape importante qui est celle de pousser l’adversaire dans les cordes. Dans notre exemple, les noirs vont jouer leur roi en c8.

 Jeu d'échecs pliable - Échec et mat : roi et dame

Bloquer le roi sur une ligne ou une colonne

L’objectif de cette étape est d’empêcher le roi de se décoller du bord de l’échiquier. Il est donc primordial que la dame se place soit sur la colonne « b » (si le roi est sur la « a », soit sur la ligne 7 si il est sur la 8. En aucun cas, les blancs devront faire un échec avec la dame de peur de devoir faire machine arrière.

Dans notre exemple, les blancs placeront leur dame en e7 pour laisser le roi noir se cantonner à sa ligne 8.

Roi au bord de l'échiquier - Échec et mat : roi et dame
Les noirs n'ont plus que la ligne 8 pour se mouvoir

Le retour du roi

La dame ne peut faire un échec au roi seule pour les raisons que nous évoquions précédemment. Pour aboutir à ses fins, le roi blanc doit entrer en jeu et à un rôle principal dans cette fin de partie.

A partir de maintenant, il n’est plus nécessaire que la dame bouge. En effet, elle attend que tout soit prêt pour le mat et elle assènera le coup final. Pendant ce temps, le roi se charge (quasiment) de tout.  

L’enjeu est maintenant pour les blancs de rapprocher leur roi le plus proche possible de l’action pour préparer le final.

Préparer le terrain

La première étape de cette phase est d’amener son roi de telle sorte que la dame occupe la colonne ou la ligne entre les deux rois, au plus proche du roi adverse, sans pour autant entraver le champ d’action de la dame. Dans notre configuration, le roi blanc se retrouve sur la ligne 6 du même côté que le roi noir.

Fin de partie - Échec et mat : roi et dame
Les blancs sont au trait. Plus qu’un déplacement avant l’échec et mat, l’avez-vous identifié ?

Le coup de grâce

La dame en c7. La partie s’achève.

Échiquier de luxe - Artisans des Échecs

Cet échec et mat est relativement simple à mettre en place une fois les principes de base maîtrisés. Cependant, il existe tout de même quelques pièges à éviter, qui au lieu de mener à la victoire, mèneront à un match nul.

Les pièges à éviter

1. Gardons nos distances

Ce premier traquenard a évité survient lorsque la dame se rapproche trop du roi de l'adversaire et le coince dans un coin. Ce dernier n’est pas en échec mais n’a aucune liberté de mouvement comme sur le diagramme ci-dessous. Le nul est donc automatiquement déclaré.
Match nul - Échec et mat : roi et dame
Les noirs n'ont nulle part où aller mais ne sont pas en échec

Pour éviter cette situation, il suffit de s’assurer que celui-ci possède au minimum deux cases avant d’être poussé dans son coin. C’est pourquoi, nous avons mentionné plus haut qu’après avoir laissé qu’une ligne ou une colonne de déplacement au roi, la dame n’a plus à se déplacer mais simplement à attendre de donner le dernier coup.

2. Un duo trop soudé

Cet échec et mat repose sur la collaboration du roi et de la dame, sans quoi elle ne peut le réaliser seule. Cette seconde erreur se rencontre lorsque le roi qui a l’avantage cherche à venir trop au contact du roi adverse avant que l’étape de blocage de ce dernier contre un des bords n’a pas encore été réalisée. Le roi et la dame se retrouvent alors côte à côte et empêchent tous les déplacements de leur adversaire sans que celui-ci soit en échec. Tout est alors réuni pour un nul.

Pat - Échec et mat : dame et roi
Lorsque le roi et la dame sont inséparables

 

Les principes de cette configuration ne se limitent pas uniquement au duo dame et roi. Ils peuvent également être appliqués à l’association avec une tour ou encore deux fous.

Après la théorie, il est temps de passer à la pratique et c'est la raison pour laquelle pour chez les Artisans des Échecs, vous trouverez des sets complets et prêts à l’emploi tout comme des échiquiers ou simplement des pièces pour compléter votre jeu.