Top 10 des stratégies pour jouer aux échecs

Top 10 des stratégies pour jouer aux échecs

Les échecs sont connus et reconnus pour être le jeu de stratégie par excellence. Que l’on soit débutant ou confirmé, il est impératif voire vital de débuter une partie avec un plan de jeu, que l’on complètera avec des tactiques, sous peine de se voir rapidement pris de cours. Les stratégies mentionnées dans cet article constituent la base de tout plan de jeu bien ficelé.

Bien qu’intitulé « Top 10 », cet article n’a pas pour vocation de classer les différentes stratégies dans un ordre hiérarchique. Mais appliquées et combinées entre elles dans une même partie lors de vos parties, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour en ressortir en vainqueur.

1. Prendre le contrôle du centre

Ce point est sans doute le plus central de tous (sans mauvais jeu de mots…). Le centre de l’échiquier est la zone la plus importante de tout le plateau. Il est composé de quatre cases : d4, d5, e4 et e5. Il peut cependant être étendu aux douze autres qui sont autour de cette zone.

cases du centre de l'échiquier
Les quatre cases centrales sont un atout indéniable si vous les contrôler

Lorsque les pièces sont bien placées, presque tous les recoins de l’échiquier deviennent alors accessibles.

C’est pourquoi ce principe dans la stratégie échiquéenne est si important. Il permet de prendre la partie à son compte. En effet, il a été prouvé maintes fois par les meilleurs joueurs du monde. Beaucoup de grands maîtres et de champions s’emploient à garder une pression constante sur cette zone du plateau.

2. Développer toutes ses pièces

De par ses origines militaires détaillées dans notre article Ancêtre et origines des échecs, les pièces peuvent être assimilées à un bataillon armé. Elles vous permettent de dominer l’échiquier, d’attaquer votre adversaire et de gagner la partie. C’est pourquoi, il faut veiller à développer toutes ses pièces, ou encore à les mettre en jeu, le plus rapidement possible. Car dans le cas contraire, cela pourrait devenir un handicap au fur et à mesure de l’avancement de la partie. D'autant plus si votre adversaire l'a fait avant vous.

developpement des pieces sur l'echiquier

Le développement des pièces et étroitement lié au point précédent : en effet, si nos pièces ne prennent pas place sur le plateau, ce sont celles de l'adversaire qui le feront et auront un ascendant sur la partie.

3. Ne pas toujours déplacer la même pièce

Ce point semble être exactement le même que le précédent. Cependant, il y est simplement lié.

En effet, si la même pièce est bougée plusieurs fois de suite à l’ouverture, par exemple un cavalier, cela va représenter une opportunité pour l’adversaire d’engager dans la partie plus de pièces que vous et cela plus rapidement.

Bien entendu, des situations se présenteront dans lesquelles une même pièce pourra être déplacée plusieurs fois pour la protéger. Mais plus cela arrivera tard dans la partie, le mieux ce sera.

banniere piece echec en bois

4. Roquer le plus tôt possible

               Un des fondamentaux des échecs est de protéger et préserver son roi coûte que coûte, tout en cherchant à créer un déséquilibre dans la défense adverse. Et c’est exactement ce que le roque permet : il protège à la fois le roi derrière les pions et permet d’engager dans le jeu une tour. En effet, le roque possède encore d’autres avantages. En plus de mettre en jeu une tour, il l'engage dans le centre de l’échiquier et écarte le roi de cette zone à risques. 

 

5. Ne pas engager la dame trop tôt

               Beaucoup de joueurs, particulièrement les moins confirmés, cherchent à jouer leur dame tôt dans le jeu afin de mater leur adversaire le plus rapidement possible. Mais ce n’est pas la meilleure des stratégies si elle n’est pas réaliser dans le bon tempo. Car la sortir trop tôt la rendra vulnérable et il faudra alors la protéger en la déplaçant plusieurs fois, ce qui peut vous freiner dans votre progression comme nous l’avons vu au point précédent.

               Cependant, il peut arriver que votre adversaire fasse une erreur tôt dans la partie que vous pouvez exploiter avec votre dame. Dans ce cas, ce cinquième point peut être omis.

dame echiquier top 10 strategie

Une dame mise en jeu dans la partie au bon moment est un atout indéniable 

6. Lier les tours et les placer sur les colonnes ouvertes

Les tours sont les pièces les plus compliquées à engager dans la partie. Cela est dû à leur placement en début de jeu et au fait qu’elles ne peuvent se déplacer qu’horizontalement ou verticalement. Il est difficile de les mettre en mouvement lorsque la colonne ou la ligne n’est pas ouverte.

Comme évoquer dans le quatrième point, c’est la raison pour laquelle roquer le plus tôt possible est une option très intéressante car elle permet de rapprocher une des tours du centre de l’échiquier.

Il est tout aussi judicieux d’anticiper les colonnes qui pourraient s’ouvrir pendant le jeu afin d’y placer sa tour avant que cela se fasse dans le but d’en prendre le contrôle avant son adversaire.

7. Penser à deux fois avant d’avancer ses pions

Les pions ne peuvent pas reculer. Et ce point est crucial, aussi bien pour les débutants que pour les confirmés. Car en prenant la décision d’avancer un pion, on ne peut retourner en arrière.

Par ailleurs, ce sont les pièces les plus limitées dans leur mobilité ce qui rend la tâche de leur déplacement encore plus ardue.

pion et echiquier top 10 strategie aux echecs

8. Échanger une pièce en mauvaise posture

Cela n’est peut-être pas très parlant, mais ce point différencie les joueurs confirmés de ceux qui le sont moins. Savoir reconnaitre et admettre qu’une pièce n’aura pas un avenir radieux au cours de la partie est une qualité nécessaire à tout joueur, indépendamment de son niveau.

Mais qu’est-ce qu’une pièce en mauvaise posture ? Un fou qui par exemple est bloqué par ses propres pions qui sont sur les mêmes couleurs de case que lui en est une. Il serait donc intéressant de l’échanger contre une pièce de même valeur. D’autant plus que dans ce cas de figure de jeu rapproché, un cavalier représente un atout certain car celui-ci peut enjamber les autres pièces.

Avec cet échange, vous sacrifiez une pièce qui n'est pas à son avantage et vous en profitez pour affaiblir votre adversaire d'une pièce qu'il aurait pu utiliser contre vous.

9. Prêtez attention aux déplacements de l’adversaire

joueur echec dans un jardin

Il est vrai que se concentrer sur son plan de jeu et ses tactiques réduit le risque d’erreur. Cependant, il est tout aussi important non seulement de prêter attention mais aussi de se poser des questions quant à ce que fait son opposant.

A chaque déplacement adverse, il est nécessaire de s’arrêter et se demander : pourquoi ce déplacement plutôt qu’un autre ? Une de mes pièces est-elle en danger ? Quelle(s) menaces(s) plane(nt) sur mes pièces, mon jeu ?  Quel est le plan de jeu de mon adversaire ?

Comprendre et lire entre les lignes les phases de jeu adversaires, vous permettront d'élaborer vos tactiques pour contrecarrer ses plans.

10. Se projeter et envisager la fin de partie

Chaque déplacement et échange de pièce tout au long du jeu influencent indéniablement la fin de partie. En début de partie, un cavalier et un fou sont aussi puissant et efficace. Néanmoins, un fou, avec le nombre de pièces réduit sur l’échiquier en fin de jeu, est beaucoup plus intéressant pour gagner une partie car il peut parcourir beaucoup plus de distance.

Le positionnement de vos pions a aussi son importance car lorsque vous capturez une pièce adverse, cela créer une ouverture qui peut être profitable pour une pièce longue portée comme le fou ou une dame.

Il est nécessaire de prêter attention tout autant à ses plans à court terme qu’à ceux de son adversaire. Mais avoir dans un coin de sa tête la fin de partie permet aussi de prendre de meilleures décisions pour mettre toutes les chances de votre côté.

fin de partie roi noir

 

 

Afin de s’approprier ces différentes stratégies, il est important de les pratiquer le plus possible à son rythme. Il est tout aussi bien de se procurer du matériel de qualité qui nous donne envie et qui nous motive à s’entraîner. C’est pourquoi, les Artisans des Échecs proposent des jeux complets et prêts à jouer qui contiennent les pièces et l’échiquier. Par ailleurs, ces panoplies sont pour la plupart emblématiques et ont été utilisées lors de parties qui ont fait l’histoire de notre beau jeu. Vous pouvez les découvrir dans la collection de jeux d’échecs.

banniere collection jeu echec artisanal